Sellif en Math
21-04-2020 • Detective • by Lys, de Milan
Oh les pots! La mathématique effraies vraiment tout le monde. Pensez que j'étais bon au collège, mais au lycée j'ai commencé à voir des notes affreuses. Mais comment les filles se trouvent-elles? J'ai fait une recherche de style Tom Cruise dans Mission Impossible et j'ai trouvé des choses complètement foiré.

Mathwoman
(Stéréotype trop rare) C'est la super-héroïne de la classe, elle peut résoudre n'importe quelle équation ou problème analytique sans jamais utiliser la calculatrice. Et quand elle a fini, elle explique la bonne procédure à tous les camarades! C'est le Messie de Mathématique, mais malheureusement, il y en a peu dans le monde, mes Bro. Cette dernière a été repéré aux États-Unis à proximité de la zone 51. Attention, cela pourrait être un extra-terrestre.
MateMatrix
Elle est tellement douée avec sa compagne qu'elle semble être devenue la calculatrice. Elle ne parle pas et ne cligne pas des yeux mais ne pense qu'à trouver la solution au problème. Elle est tellement concentré qu'elle semble être sous les effets du dopage, mais le pire, c'est que cela n'aide personne. Elle déteste tous ceux qui ne sont pas bons en maths. Si vous l'avez en classe, je suis désolé pour vous, c'est la vie d'un vrais Bro.

AL3xA
Alexa est aussi le stéréotype qui réunit toutes ces pauvre filles qui ont été choquées par les logarithmes, les puissances et les équations. Alors maintenant, leurs cerveaux sont fusionnés au point de confondre le monde réel avec des leçons de mathématiques en arabe. Une fois, il m'est arrivé en classe de parler à l'une de ces filles et... c'était comme vivre dans un film d'horreur. Au lieu de dire bonjour, elle m'a dit que la limite de l'infini est égale à X ^ 2.
Oeil perdu
C'est la représentation maximale de toutes les filles qui, après 10 minutes de cours, n'ont rien compris à ce que est la mathématique. Vous voyez que les pupilles de leurs yeux se sont dilatées au point d'avoir des yeux complètement noirs. Elles regardent le tableau pendant des heures mais rien, leur esprit est traumatisé jusqu'à leurs 50 ans quand elles sont enfin libres de ne pas étudier mathématique... Mais les filles soyez prudentes que les mathématiques vivent partout et vous suivent même pendant que vous dormez la nuit.