La Vraie Vie

Critique brutalement honnête
Published by Nehir, from Bruxelles on 2021-05-20
Coucou tout le monde! C'est Nehir!
J'espère que vous allez tous bien et que vous n'êtes pas trop stressés pour les examens de fin d'année (si vous en avez).

Cette semaine j'ai décidé de vous faire une petite critique (plutôt honnête et brutale comme vous l'avez lu sur le titre) d'un livre que j'ai dû lire récemment pour l'école. Le livre s'appelle «La Vraie Vie» d'une autrice belge nommée Adeline Dieudonné et c'était sorti en 2018.

Donc avant de donner mon opinion sur ce livre, je vais vite fait vous expliquer le contenu sans trop vous spoiler!

Dans La Vraie Vie, on est dans les années 90 en Belgique. C'est l'histoire d'une jeune fille de 10 ans qu'on voit grandir jusqu'à ses 15 durant le récit. Elle est également la narratrice et on ne connait pas son prénom. Ses parents ne sont vraiment pas affectueux (un père de famille chasseur de bêtes avec des problèmes de violences et une mère très submissive et dominée).
Il y a aussi le souriant Gilles, le petit frère que l'héroïne du roman adore, leur relation est très importante car c'est la seule où l'héroïne éprouve une vraie affection (et vice versa).

Mais un jour, alors que tout était comme ça l'était toujours, un événement bouleversant se passe devant ces deux enfants. Gilles arrête de sourire, il n'est plus le même. La narratrice veut à tout prix retrouver son vrai petit frère tant aimé. Le roman récapitule un peu la vie de la jeune fille et les "aventures" qu'elle croise à travers son adolescence.

Alors maintenant je peux commencer!
Je voudrais premièrement dire que si vous êtes plutôt du genre sensible, je ne vous conseillerai pas ce livre car c'était vraiment très brut, pas filtré du tout et parfois assez compliqué à lire tellement il se passait des choses choquant. C'est le type de livre que vous lirez et vous vous direz qu'en vrai, il y a des gens qui ont une vie assez dure et que c'est des choses qui peuvent arriver à n'importe qui.

Pourtant, j'ai quand même bien aimé la manière d'écrire de l'autrice. Je trouvais que c'était assez facile à lire et personnellement j'ai lu ce roman comme de l'eau, une fois que c'est commencé, c'est dur de s'arrêter.
Ensuite, je voudrais aussi dire qu'en fait il n'y a pas vraiment une intrigue, c'était surtout juste la vie de l'héroïne qui a un but et elle veut l'accomplir mais il se passait pleins de choses qui n'étaient pas vraiment en rapport avec son but du coup c'était un peu inutile mais si je fais allusion au titre du livre, ça colle bien car en effet, dans la vraie vie, on ne vit pas forcément comme dans un roman.

Finalement je voudrais dire qu'il y avait pleins de figures de femmes qui ont subies des malheurs au courant de leur vie (même l'héroïne) et au final, je trouvais que c'était un bel message à faire passer aux lecteurs comme quoi, elles ne sont pas seules et qu'on pense à elles. (Pas si choquant que ce livre a remporté le Grand Prix des lectrices Elle en 2019!).

Bref tout ce blabla pour vous dire qu'au début j'aimais pas trop ce livre mais après une petite analyse personnelle, j'ai remarqué qu'au fond, c'était pas mal comme histoire et franchement si vous avez un petit peu de temps devant vous, je vous conseille de lire!

J'espère que ce petit "review" vous a plu, à la prochaine!

Illustrations by Nina Ferrari
critique
la vraie vie
pop
review
teenagers